Bourse McConnell

La bourse McConnell est ouverte aux étudiants de maitrise ou de doctorat des départements de l’économie et de l’histoire à l’Université de Montréal, et vise à promouvoir des projets de recherche d’études supérieures dans l’intersection des études américaines, de l’économie et de l’histoire.

Concours 2016 – 2017 est terminée. Les boursiers et leurs projets de recherche financés sont ci-dessous. La chaire organisera un atelier d’étudiants au cours de la prochaine année scolaire pour diffuser les résultats des projets financés. Restez à l’écoute des détails.

 

Boursiers et les projets de recherche financés:

– Mathieu Grandmaison, Ph.D. Histoire: « Les répercussions du Plan Marshall sur le commerce et l’économie du Canada durant l’après-guerre, 1945-1965 »

Ce projet étudie les répercussions du Plan Marshall sur l’économie canadienne durant l’immédiat après-guerre. Outre la reconstruction des économies européennes, un objectif était de faciliter l’émergence d’un nouvel ordre commercial inspiré de l’internationalisme rooseveltien. Toutefois, la guerre froide influença significativement l’orientation de l’aide fournie, et cela affecta les opportunités offertes au Canada. L’analyse de la contribution canadienne au programme est donc mise en relation avec les enjeux domestiques et internationaux des pays impliqués. Nous montrons que les options économiques du Canada furent étroitement liées à l’évolution de la conjoncture européenne ainsi qu’à celle de la politique étrangère des États-Unis.

– Pierre Lavoie, Ph.D. Histoire, « Des migrants en tournée »

En se concentrant sur les pratiques de culture populaire, comme les tournées de spectacles de variétés, cette thèse vise à étudier les ruptures et les continuités au sein des projets identitaires canadien-français et franco-américain suite à l’arrêt des grandes chaînes migratoires unissant le Québec et la Nouvelle-Angleterre en 1930. En résulte la mise au jour d’un espace transfrontalier où des artistes ayant eux-mêmes vécu la migration mettent à profit leur expérience pour développer des circuits professionnels qui leur permettent de concilier leurs propres nécessités économiques et les besoins de continuité culturelle et identitaire des migrants.

– Jonathan Créchet, Ph. D. Sciences Économiques, «Comment les changements de l’offre de travail des femmes depuis 1970 ont affecté la structure des emplois et des salaires aux États-Unis? »

Durant les années 1970 à 1990, la probabilité pour une femme d’occuper une profession à haut salaire a augmenté. Des recherches existantes indiquent que les années 1960 sont marquées par des changements sociétaux et démographiques ayant encouragé les femmes à investir d’avantage dans leur capital humain et ainsi à accéder aux professions les plus qualifiées. Ce projet vise à comprendre quel est le lien entre cette hausse de la qualité de l’offre de travail des femmes et l’évolution de la structure des emplois et des salaires depuis 1970

– Louis Vallières, MA, Histoire, « George Schultz et la fin de la Guerre Froide»

La politique soviétique de l’administration de Ronald Reagan diffère énormément entre ses deux mandats. Le mémoire s’intéresse aux causes et au processus entraînant ce changement, notamment durant l’année 1983. Le nouveau secrétaire d’État George Shultz se joint à l’administration en juin 1982 et suggère une approche pragmatique des relations américano-soviétiques en opposition à la politique très idéologue et antisoviétique qui prévalait. Shultz s’efforcera de convaincre Reagan d’ouvrir un dialogue avec les Soviétiques dans le but d’apaiser les tensions bilatérales. Aussi, deux événements de l’automne 1983 ont précipité la prise de conscience chez Reagan de la dangerosité du contexte international et de la nécessité d’enclencher le processus dialogique; il s’agit du vol KAL007 de Korean Airlines abattu par les Soviétiques et l’exercice militaire de l’OTAN Able Archer 83.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.